Metroid : Justin Bailey et le NAR PASSWORD

Publié le par Ash

La version NES de Metroid utilise des mots de passe pour sauvegarder la progression ; le plus connu de ces mots de passe est "JUSTIN BAILEY" suivi d'une série de tirets. Il donne accès à une partie assez avancée avec un bonus supplémentaire : la possibilité de jouer sans armure, révélant ainsi avant la fin du jeu que le personnage de Samus Aran était une femme.

 

metroidjustinbailey

 

Restait une question en suspens : qui est Justin Bailey ?

Différentes théories furent avancées dont la plus amusante était qu'il fallait en fait lire le nom comme "just in (a) bailey", bailey étant supposé être de l'argot australien pour maillot de bain. Rumeur infondée en réalité.

 

Pour y voir plus clair il faut comprendre le système de mot de passe de Metroid, qui était aussi celui de nombreux autres jeux de l'époque. Ces suites de caractères ne font que contenir les variables du jeu. Chaque joueur pourrait aussi bien noter en clair la quantité d'energie, de missiles, le lieu atteint, etc de sa derniere partie afin de reprendre là où il l'avait arrêtée, mais il serait alors tentant de se rajouter de la vie par exemple et la triche serait facile... Donc ces données sont codées selon un algorithme.

Ces codes contiennent un contrôle d'erreur, ce qui fait qu'en entrer un au hasard a toutes les chances de le faire reconnaître comme faux, mais pour peu que ce contrôle soit bon il est possible d'en génerer une très grande quantité aux effets variés. Des bidouilleurs ont depuis percé ce code et il existe un programme permettant d'en créer avec les données que l'on souhaite (y compris l'absence d'armure) tout en essayant de les faire coller avec des mots ayant en apparence une signification, par exemple il en existe un reprenant une des fameuses phrases du jeu Zero Wing :

 s o m e - 1   s e t - u p  u s - t h e   B 0 M B 1 1

 

JUSTIN BAILEY ne serait donc que l'un de ces codes hasardeux, qui a eu l'avantage d'être plutôt facile à retenir car ressemblant à un nom (celui de son auteur?) et donnant accès à une bonne avancée dans le jeu. Est-il vraiment dû au hasard ? Le meilleur indice qui semble le montrer est qu'il n'est pas le meilleur code du jeu. Il lui manque bizarrement une réserve d'énergie ainsi que le rayon de glace (pourtant utile contre les metroids) et il s'accompagne d'un léger bug sur le nombre de missiles.

 

Ces recherches sur les codes de Metroid n'ont pourtant pas été vaines. Elles ont permis de débusquer un code très étrange qui semble quant à lui être hors de tout hasard. Il s'écrit "NARPASSWORD" suivi d'une série de zéros. Il ne fait pas que donner accès à tout l'équipement et à un maximum d'objets, il en donne une quantité illimitée, ce qui est très différent ! Bref il a tout d'un debug mode et à nouveau les théories courent bon train sur sa signification. NAR veut-il dire "North American Release" ? Ou bien est-ce une référence à T.Narihiro, programmeur crédité pour la conversion NES ? La version japonaise de Metroid sur FDS utilisait une sauvegarde sur disquette, il est fort probable que Narihiro ait donc programmé l'écran de mot de passe...

 

----------

Sources :

http://www.metroid-database.com/m1/passwords.php

http://metroid.wikia.com/wiki/JUSTIN_BAILEY

Publié dans trivia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article